Rechercher
  • Enzo Clark

Idée reçue #1


"C'est facile de faire une webradio, t'as qu'à mettre un micro devant Spotify et ça tourne tout seul !"

Pour faire une webradio, il faut diffuser de la musique acquise de manière légale. Et ouais. Donc pas de téléchargement sauvage de type PirateBay, Fluvore et autres Bittorrenteries diaboliques. Alors, évidemment, on ne vous le cache pas, on a usé et abusé de ces méthodes de délinquants hadopistes #HADOPI dans les années 2000. Si on mettait 20 euros dans un album, il avait intérêt à être bon, et ce n'était pas toujours le cas. Certains industriels de la musique mettaient en valeur un single fort, qui servait de caution à un album médiocre. On achète l'album, on entend le tube qu'on aime... et dix daubes.

Depuis l'émergence des plateformes streaming, dont surtout le très performant Spotify que j'ai adopté dès 2007 (je ne suis pas payé par Spotify, promis), on peut tout entendre pour 0 euro. Si on veut se débarrasser des pubs, 9 euros chaque mois et c'est bon. Plus besoin de se déplacer à la FNAC pour acheter des CD chers, ni de chercher des liens de téléchargements pour pirater de la musique en étant sous la menace de l'épée de Damoclès que représente HADOPI. Tout était là, connecté, disponible immédiatement.

- Télécharger légalement le morceau via Bandcamp, Soundcloud, Amazon

-  Acheter le CD physique, qui coûte souvent seulement deux ou trois fois le prix d'un morceau en téléchargement ; puis encoder le CD au format de notre choix (wav ou mp3)

-  Demander aux artistes de nous envoyer leur musique à radionysos@outlook.com

Une webradio n'est pas une station de radio que l'on monte vite fait, sans aucun frais. On a décidé de ne diffuser que de la musique, aucune pub, alors nous avons besoin de vos dons. Si vous voulez soutenir "notre PRRROJET" (je viens de citer Macron, oui), un don d'1 euro peut faire la différence.

Ecoutez, likez, partagez !

- Enzo

46 vues
On enregistre, on boit du thé, on mixe et on diffuse sur les internets.